FAQ

Pendant combien de temps faut-il utiliser les produits probiotiques ?

Pour obtenir des effets visibles, il est recommandé de prendre OMNi-BiOTiC® pendant au moins un mois. Bien entendu, la durée de la prise dépend du problème, de l'état de votre intestin et de votre mode de vie. Une "règle de base" générale est : 1 mois d'OMNi-BiOTiC® pour chaque année où votre intestin a été trop sollicité.
En principe, tous les produits OMNi-BiOTiC® conviennent à une utilisation sur le long terme.

OMNi-BiOTiC® peut-il fausser une analyse de selles ?

Oui, c'est pourquoi nous recommandons d'arrêter les produits probiotiques 5 jours avant le prélèvement des selles. Après le prélèvement des selles, vous pouvez continuer à utiliser OMNi-BiOTiC®.

Les bactéries sont-elles périssables ou se conservent-elles "éternellement" ?

La durée de conservation des bactéries lyophilisées varie, notamment en fonction de la température de stockage et de l'humidité de l'endroit où les produits sont conservés. Concernant OMNi-BiOTiC®, les produits probiotiques supportent des températures allant jusqu'à 40°C et ils peuvent encore être utilisés pendant 1 an après la date de durabilité minimale, cependant au fil du temps, de moins en moins de bactéries sont réellement viables. 

Combien de temps les bactéries présentes dans les yaourts survivent-elles ?

Les bactéries ont une durée de vie moyenne de quelques jours. Elles ne sont toutefois actives sur le plan métabolique que pendant la phase exponentielle de croissance et de multiplication, qui dure environ 24 heures. Le yaourt que vous achetez au supermarché ne contient donc qu'une faible quantité de bactéries actives. De plus, les fibres alimentaires, la nourriture pour les bactéries, manquent, ce qui empêche les bactéries de continuer à se multiplier et donc, en général, peu de bactéries vivantes entrent dans le corps.

De plus, comme les bactéries présentes dans les yaourts sont normalement des souches provenant d'animaux, elles ne peuvent guère s'installer dans l'organisme humain et sont éliminées en quelques jours avec les selles.

Quelle est la fréquence normale des selles ?

D'un point de vue médical, on considère que la fréquence normale des selles est comprise entre 3 fois par jour et 3 fois par semaine. Ce critère, parmi d'autres, est également utilisé pour diagnostiquer le syndrome du côlon irritable. Chez les bébés, des fréquences de selles de 1 x par semaine à 8 x par jour sont considérées comme normales. La fréquence des selles est souvent très variable, en particulier, les premiers jours voire les premières semaines après la naissance.

Quelles sont les souches bactériennes dites "principales" ?

Ce qu'on entend par souches bactériennes "principales", ce sont les souches particulièrement fortes qui peuvent s'implanter et se multiplier chez tout être humain, même si celui-ci ne présente pas ces souches à l'origine. Ces souches sont particulièrement intéressantes parce qu'elles peuvent transmettre leurs propriétés à d'autres espèces bactériennes par transfert génétique horizontal. Cette caractéristique est particulièrement intéressante, par exemple, lorsque de nombreux germes C. difficile se multiplient chez une personne et qu'il existe peu d'espèces bactériennes capables de tuer ces germes et de réduire la libération de leurs toxines. Le transfert horizontal de gènes permet à davantage d'espèces bactériennes d'assumer, à court terme, elles-mêmes cette activité. 

Que se passe-t-il pendant la période d'activation bactérienne ?

Les bactéries sous forme lyophilisée sont viables mais elles ne sont pas actives, elles doivent être donc réhydratées en diluant le produit dans un verre d'eau par exemple et activées grâce aux composants de la matrice qui leur servent de nourriture (par exemple : inuline ou FOS) pour atteindre leur capacité optimale.

Quelle doit être la température de l'eau utilisée pour réhydrater les bactéries ?

Nous recommandons de diluer les produits dans de "l'eau tiède", car l'eau tiède est celle qui reflète le mieux la température naturelle de l'intestin (environ 37 °C).

Toutefois, les bactéries peuvent également être réhydratées dans de l'eau froide.

L'eau chaude (plus de 40 °C) n'est pas appropriée. Les bactéries humaines ne sont pas résistantes à la chaleur, elles meurent donc  à des températures supérieures à 40°C.

Dois-je diluer OMNi-BiOTiC® uniquement dans de l'eau ?

L'eau est parfaitement adaptée à l'activation des bactéries lyophilisées en raison de son pH, puisque celle-ci leur a été retirée au cours du processus de lyophilisation. Mais le lait, le yaourt ou le thé refroidi sont également bien adaptés pour réhydrater les bactéries OMNi-BiOTiC®.

En général, il faut noter que le liquide utilisé pour diluer les produits OMNi-BiOTiC®,

  • ne doit pas être à plus de 40°C
  • ne doit pas être du café, de l'alcool ou d'autres boissons ayant un pH très acide (par exemple : coca, jus d'orange, vinaigre)
  • et si possible ne doit pas contenir de dioxyde de carbone. 
  • En principe, la réhydratation est également possible dans des aliments "humides", comme du fromage blanc, car les bactéries ont besoin d'une très petite quantité d'eau pour se réhydrater. Même l'humidité de l'air est suffisante pour permettre la réhydratation, c'est pourquoi la poudre contenant les bactéries doit être bien protégée de l'humidité. C'est la raison pour laquelle l'Institut AllergoSan conditionne ses produits dans des sachets multicouches ou des bocaux en verre qui doivent être maintenus fermés en permanence.

Les bactéries sont-elles capables de survivre dans le milieu acide de l'estomac ?

En principe, une présélection est déjà effectuée lors de la sélection des souches bactériennes afin de n'utiliser que celles qui sont génétiquement résistantes à l'acide gastrique et aux sécrétions biliaires et pancréatiques. Le laps de temps qui correspond à l'activation bactérienne (après avoir dilué le produit et avant de le boire) les renforce encore davantage pour qu'elles puissent tolérer l'acide gastrique.

Peut-on encore utiliser OMNi-BiOTiC® après la date limite de consommation ?

OMNi-BiOTiC® ne s'altère pas une fois la date limite de consommation dépassée (ou dans ce cas : date de durabilité minimale). Toutefois, nous avons effectué des analyses précises et nous pouvons garantir que le nombre de bactéries par sachet/par gramme indiqué sur l'emballage est vivant et actif seulement jusqu'à cette date. L'expérience montre qu'il est tout à fait possible d'utiliser les produits jusqu'à un an après la date indiquée et que l'effet des bactéries est encore perceptible. 

Les produits OMNi-BiOTiC® sont-ils végans ?

Oui, les produits OMNi-BiOTiC® sont végans; seul OMNi-BiOTiC® metabolic contient des traces de lactose (correspondant à la teneur en lactose d'environ 4 gouttes de lait de vache). 

Les produits OMNi-BiOTiC® sont-ils sans gluten ?

Les produits OMNi-BiOTiC® sont sans gluten, sans sucre et sans lactose (voir ci-dessus). Ils ne contiennent aucune protéine de blé et ils sont fabriqués sans génie génétique. Ils conviennent donc aussi bien aux diabétiques qu'aux personnes allergiques au blé et, bien entendu, aux végétaliens.

Combien de temps dois-je attendre pour manger après avoir pris OMNi-BiOTiC® ?

En principe, vous pouvez manger immédiatement après avoir pris un produit OMNi-BiOTiC®. Idéalement, il faut attendre 10 à 15 minutes pour s'assurer que la préparation est passée de l'estomac vide au duodénum (la première section de l'intestin grêle).

Pourquoi les produits OMNi-BiOTiC® contiennent autant d'ingrédients en plus des souches bactériennes ?

FOS, GOS, inuline, enzymes, maltodextrine, sulfate de manganèse, etc. sont des composants de la matrice et servent de nourriture aux bactéries ce qui permet leur activation pendant la phase de réhydratation. Cette nourriture est exactement adaptée aux nutriments dont les bactéries ont besoin pour démarrer le processus de multiplication. Elle est si minime qu'elle peut être métabolisée par les bactéries dès la phase d'activation. Une fois cette phase terminée (entre 1 et 10 minutes selon les produits) la préparation est prête à boire et les ingrédients ne sont pratiquement plus présents car ils ont été consommés par les bactéries.

Peut-on mélanger deux produits OMNi-BiOTiC® dans le même verre ?

Vous ne pouvez pas diluer deux produits dans le même verre, car chaque produit OMNi-BiOTiC® contient une sélection unique et individuelle de souches bactériennes et une matrice appropriée à chaque combinaison bactérienne. Deux produits peuvent être pris à au moins deux heures d'intervalle. Idéalement, veuillez simplement prendre une préparation le matin avant le petit-déjeuner et l'autre le soir avant le dîner ou le coucher.

Quelle posologie est conseillée pour les enfants ?

Pour les enfants jusqu'à l'âge de trois ans, la moitié d'une dose suffit amplement, c'est-à-dire ½ cuillère doseuse ou ½ sachet 1 fois par jour. Pour les enfants à partir de 3 ans, la dose recommandée est la même que pour les adultes, car à partir de cet âge, l'intestin est aussi développé que celui d'un adulte.

Chaque OMNi-BiOTiC® convient-il aux bébés de moins de 1 an ?

En principe, toutes les espèces bactériennes utilisées dans OMNi-BiOTiC® conviennent également aux bébés. Cependant, certaines souches bactériennes peuvent produire de petites quantités de D-lactate qui pourrait provoquer des ballonnements chez les enfants de moins de 1 an.

Pour être absolument sûr, utilisez pour les nouveaux-nés OMNi-BiOTiC® PANDA, ce produit a été développé en tenant compte des besoins des nourissons, de la naissance à la première année de vie. 

Est-il possible d'administrer les produits via une sonde ? Quelles sont les conditions à respecter ? 

OMNi-BiOTiC® peut être administré sans problème par sonde gastrique. La quantité de liquide nécessaire à  l'activation peut varier en fonction des besoins. L'administration par sonde duodénale ne peut se faire que si l'appareil digestif est en bon état, c'est-à-dire qu'il ne doit pas y avoir d'inflammation de l'intestin, de la vésicule biliaire, du foie ou du pancréas.

Comment combiner OMNi-BiOTiC® 6, Mikrosan, META-CARE® Intestin tonique und META-CARE® Basic 3 ?

Vous pouvez commencer par tous les produits en même temps ou les prendre un par un. Le concept suivant a fait ses preuves :

  • Le matin avant le petit déjeuner et/ou le soir avant le dîner, diluer 1 cuillère mesure d'OMNi-BiOTiC® 6 dans un verre d'eau, laisser reposer 1 minute pour l'activation bactérienne et boire.
  • Prendre MikroSan 30 minutes avant le déjeuner pendant 4 semaines (30 ml 1 fois par jour) pour nettoyer les intestins.
  • Idéalement, prendre en plus META-CARE® Intestin tonique (2 gélules 1 fois par jour) pour renforcer la muqueuse intestinale.
  • Prendre 3 gélules de META-CARE® Basic 3 juste avant de se coucher, pour permettre la désacidification du corps pendant la nuit (période de régénération).

OMNi-BiOTiC® CAT&DOG s'applique uniquement aux chats et aux chiens ou il peut être administré à d'autres animaux ?

OMNi-BiOTiC® CAT&DOG contient deux souches de bactéries probiotiques officiellement autorisées pour les chiens et les chats. Ces deux souches ne sont pas autorisées par la Commission européenne pour les autres animaux.

Les règles sont ici très strictes, car les lois applicables aux animaux d'élevage sont souvent appliquées.

Peut-on ouvrir les gélules des produits META-CARE® ?

En principe, les gélules de META-CARE® peuvent être ouvertes (la seule exception étant les Omega 3) et mélangées à du jus, du yaourt ou d'autres aliments.

Seule META-CARE® Côlon-Lécithine ne doit pas être ouverte. Elle contient de la phosphatidylcholine qui agit sur l'épithélium intestinal et qui serait inactivée par l'acide gastrique. Une capsule spéciale est utilisée dans ce cas, ce qui permet à la substance de n'être libérée que dans l'intestin.